"Je n'écris plus, je suis heureux"


Je réfléchis à ceci en ce moment

Un ami qui écrivait dans un blog littéraire m’a eu dit un jour en réponse à ma question -Qu’as-tu écris dernièrement ?

« - je n’écris plus, je suis heureux. »

 

J’ai cette appréhension de ne plus trouver cette source du flot des mots et qu’elle se tarisse si je trouve enfin cette clef qui ouvre les portes et les fenêtres de la Félicité!

 


En même temps , à mon avis, c’est l’endroit où l’écriture thérapeutique ou cathartique connaissent leurs limites et peuvent tracer leur chemin dans une nouvelle direction, (ou pas)

Et où l’Art prend le relais,

La Beauté ou la Laideur peu importe,

Il y a sublimation...

 

Ainsi si je trouve le secret d’Un bonheur 

Je ferai enfin de l’Art-Ecriture 

Quête du Beau, de l’Infime, du Contrepoint, de l’infinie-finitude de loin la plus belle...




Commentaires